• chapitre 3


     chapitre 3: vieux ami et nouvelle rencontre

     

    chapitre 3

     

      Après un long discoure que je dus écouter de force à cause de mes devoirs (de princesse), Joséphine me fis un signe que je comprit directement : «excusais moi, puis-je m’absenté quelques minutes» dis-je en regardent ma mère
       L’oncle : « oui, bien évidement….attend tu risquerais de te perdre Joséphine accompagne la je t’en pris »
       Joséphine masqua un léger sourire : « mais bien sur père »
       en se levèrent toute deux et partirent, une foi la porte fermer je me jeta sur Joséphine avec un grand sourire de victoire : « tu sais que tu ma manquait »
       Joséphine : « pas au temps que toi »
       une voie me fit sursauter
       …: « dit donc vous n’avais pas perdu de temps »
       Mais je repris vite mes esprit me tourna et sauta sur celui que je venais d’apercevoir tout en le fessent basculait et tomber par terre.
       moi: « Arthur »
       Celui si allonger au sol et moi juste au dessus de lui devenus tous rouge : « eh, Liliana, tu m’étouffe la »
       moi : « eh, excuse » je me releva et le jeune homme pus enfin reprendre une teinte normale
       Joséphine : « je n’arrive pas à croire qu’en est de retour »
       moi: « six ans, et bien »
       Arthur sur un temps sarcastique : « et alors, je suppose que pendant tous se temps tu es devenu une véritable princesse »
       je  souri : « bien évidement, pour qui tu me prend ?,  maintenant j’adore les réunions, les cours et les sujets de conversations ennuyeux à mourir, surtout qu’en je n’arrive pas a trouvé le sommeille, alors la c’est une véritable délivrance, vous devrais essayer, sinon je réussi à concevoir de magnifique plan pour m’évadé du château, et Didi est bien content de terminé les plat du chef» et je tira la langue, les trois explosèrent alors de rire.
       Arthur : « alors toi, tu n’as vraiment pas changé »
       moi : « oui, et je suis fière de moi »
        Ils passèrent une heure à se parler et à se remémoré de merveilleux souvenir, lorsqu’ils furent obligé de retourner pour manger, et ensuite je me dirigeai à la maison, en espèrent bien les revoir se soir au bal, l’après midi se déroula très bien car j’adoré l’équitation.


       C’est presque le soir, je dus enfiler une longue robe bleu clair, certes je la trouvé très belle et très élégante, mais se n’étais certainement pas moi, se n’est pas mon style, sa n’y ressemble pas, mes long cheveux brun furent camouflé, a la place dressé un chinions, des talons haut qu’a force du temps j’ai réussit à m’y habitué et le masque bleu qui camouflé mes grand yeux brun pour le bale masqué qui m’attendez, j’esquive un petit sourire forcé, pour toute les habilleuses qui se son donné du male pour ma préparation et part rejoindre la rêne, se soir, un nouveaux défie m’attend, réussir pendant quatre heur interminable a enfilé un sourire qui n’ai certainement pas réelle, et parlé avec des personne très ennuyeuse avec les qu’elles je n’ai sans doute aucun point commun a part mon rend dans je n’ai certainement jamais rêvé.
       Le soir commença et comme à chaque bale, je fus pris de demande de toute part, mais je savait bien au fond de moi-même qu’ils ne fessais sa que pour une seul chose, la couronne de ma mère, au boue de deux bonne heur, je réussi a échappé au regard et à me faufilé dans le jardin ou je fis une petite balade, espèrent bien que le temps se précipite, je m’avancé quand soudain j’entendit un hurlement c’étais les gardes, instinctivement je me cachât derrière un buisson.
    Le garde 1 : « je crois bien avoir vus une ombre passé par là, je dois être en manque de sommeille »
    Le garde 2 : « bon au qua ou, en se dévisse, vous de se coté et nous de se coté, si il y’a quelqu'un en le retrouvera avent qu’en le remarquent »
    Le garde 1 : « oui, en se retrouve dès qu’en à inspecté toute la zone»
    « et attendez pourquoi je me cache moi » pensai-je toujours derrière les buisson à espionné les alentours comme une voleuse.
    Et les gardes se dispersaient, je recommençais à marché normalement vair le château, qu’en soudain je cru entendre un bruit, téméraire je me cacha derrière l’arbre et observa qui étais là, qu’en soudain je vit un jeune homme, mais contrairement à se qui étais au lieu de cérémonie, c’étais un villageois tout à fais ordinaire, sa m’étonna un court instant puis je me décida enfin à sortir de ma cachette : « je peut savoir qui vous êtes » toujours avec mon masque sur la tête
    Le jeune homme sursauta en se tournent, puis il allait commençais à courir, quant soudain je lui retenus le bras : « attend, ne t’enfuie pas» dis-je avec un très beau sourire
    Le jeune homme s’arrêta il allais lui rependre, quand soudain ils entendirent un bruit, il la traina en vitesse derrière un buisson, en lui mettent sa main sur sa bouche, pour l’empêcher de parlé, pendent que le jeune homme observais au alentour toujours avec la même posture, la princesse rougissais t’elle une écrevisse, « qu’il enlève sa main je ne risque pas de parlé, ni de me montré, en est vraiment trop proche j’ai l’impression que mon cœur va s’arrêté de battre allez ressaisi toi Liliana » pensai-je, soudain le jeune homme me lâcha rien c’étais surement un animale: « excuse moi, je croyiez que s’étais un garde »
    je repris mon souffle et ma tente naturelle : « se n’est rien, dit moi tu t’es faufilé en douce dans le château n’es pas » dit-elle en rigolons
    Le jeune homme l’observa je crois bien qu’il ne savais toujours pas à qui il s’adressé, un sourire un peut timide et gêné s’installa sur son visage : « oui, c’est vrais, je voulais voir à quoi ressembler le bale …mais toi je crois que tu à étais invité »
    Alexia : « oui, c’est vrais, dit comment tu appelle ?? »
    …. : « moi c’est Arthur et toi ? »
    Alexia : « moi, moi c’est …. (et zut pourquoi j’ai posé la question, je suis trop bête c’étais évident qu’il allais me la retourné) » j’hésita un instant à lui dire qui j’était car je savait très bien comment sa allais finir, puis je me décida enfin de toute façon je ne le reverrait sans doute pas donc au temps lui dire la vérité, de plus j’ai étais invité il trouverait sa suspect : « Liliana »
    Le jeune homme resta quelque instant paralysé....

    comment va réagir cette nouvelle rencontre, comment se passera la suit du bal?, je sais je suis méchante mais je veux absolument augmenté le suspence hahaha, la suit demain


  • Commentaires

    1
    Mardi 29 Octobre 2013 à 22:23

    et voilà l'histoire d'amour!J'ai hate de lire la suite!

    2
    Mardi 29 Octobre 2013 à 22:25

    HAHAHA, tu vérra bien, tu va être surprise par la tournur des évenement

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mardi 29 Octobre 2013 à 23:12

    c'est pas bon signe...

    4
    Mardi 5 Novembre 2013 à 00:03

    Je suis entièrement d'accord avec toi... C'est de mauvais augure... Dire que l'histoire devenait intéressante :P

    Et puis, tu as encore fais la même erreur ^^' Tu as changé "Liliana" à "Alexia"... Mais bon, j'ai faillit ne pas le remarquer tellement j'étais prise dans l'histoire, mais quand même ^3^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :