• chapitre 2

    chapitre 2: mon train train habituelle

     

    chapitre 2

     

    « le lendemain, je fus réveiller par Didi qui se mis a la léchais, comme d’habitude, elle se leva et caressa son petit compagnon en sourient,  
       moi : « alors tu as bien dormi, moi je me sui assoupi comme une souche, en parie » dis-je en sourient
       Le chien mi ses pates sur ses yeux, comme signe de  désapprobation.
       je fis une mine grincheuse, rie et dis : «tu a ressent je suis centaine de gagner mais tu compte qu’en même avec moi 3 … 2 …. 1, et voilà »
       Et là trois personnes franchir la porte d’entré, je ne pus retenir un sourire diabolique sur le visage je regarda mon chien avec la mine de dire : qu’es que je t’avais dit. je regarda ensuite les trois personnes : « bonjours vous allais bien aujourd’hui »
       La 1er : « oui merci, mademoiselle, mais vous ne devrais pas vous soucier de nous»
       moi : « je vous ai dit mile foi de me traité comme tous le monde »
       La 2 em : « et vous princesse avez-vous passé une bonne nuit »
      « en dirais que je n’ai rien dit, je suis peut être une princesse mais elle ne m’écoute même pas »pansai-je avent de dire : « oui, comme à mon habitude, et alors qu’es que nous avent de prévus pour aujourd’hui ??? (comme si je ne le savais pas )»
       La 3 em : « et bien vous avez » et elle sortit une liste qui sembler interminable.
        dans ma barbe : « et bien sa commence bien (bien sur ne vous m’éprenez pas je n’est aucune barbe)»
       La 3 em : «vous m’avais parlé mademoiselle »
       Alexia : « non, non, vous pouvais continuer »
        La 3 em : «et bien vous commençais par prendre votre petit déjeuné en Compagni  de la renne votre mère, ensuite vous avez vos leçon de maintien, cour de géographie d’histoire de math, à l’heur du déjeuné vous reviendrais au châteaux pour vous changer et vous rendre chez le duc pour le diné, il vous à invité ainsi que la renne, ensuite vous reviendrais ici pour votre leçon d’équitation, au enivrent de cinq heur nous vous choisirent une robe convenable, ses accessoires ainsi que votre coiffure, vous terminerais la soirée par le bal ou vous devrais dansez avec tous vos prétendants, le bal fini vair trois heurs du matin, vous reviendrais alors dans vos appartement, cela vous convient-t-ils ????»
       sur un temps triste: « oui (de toute façon je n’ai pas le choix, ma vie et régler à la minute prêt) mais svp puis-je emmené Didi avec moi »
       La 1 er : «je suis désolé mais cela est impossible, il devra rester ici, ne vous inquiété pas nous nous occupèrent bien de lui »
       moi : « comme d’hab » je me plia vair mon ami et lui murmura à l’oreiller : « en moins tu seras chanceux de ne pas avoir à supporté tous sa, ne t’en fais pas je te ramènerais quelque chose, et tu pourras jouer avec nos vieux amis plus tard, d’acore»
       La 2 em : «et n’oubliez pas que vous avais interdiction…. »
      Je la coupa dans son élan et termina sa phrase habituelle: « de sortir du château, de parlez aux autres inconvenablement, d’allais à la ville non escorte, en d’autre terme, je dois être princesse parfais et ne montré aucune hésitation, oui je sais, j’y suis habitué (après tous être moi-même est un privilège au qu’elle je n’ai aucun droit, mais demain j’enfreindrais la loi)» avec un léger sourire
       La 1er ricana légèrement en pensons: « c’est vrai en à de la chance d’être avec la princesse mais parfois je la comprend pas elle est pourtant de ligné royale, je me demande seulement ou elle part quant elle s’enfui»
       La 3 er : «D’acore, alors maintenant allons y »
       moi : « oui »
       je me leva, fis ma toilette accompagné de trois petit toutou, enfila ma robe et à 7 heur du matin j’était en Compagni de sa mère, mais comme à notre habitude aucun mot ne sortit de nos bouche a par des salutations, après avoir fini mon déjeuné, je me dirigea vair la sale d’étude et passa une heur en maintien, ainsi que les reste des matières, j’essaya temps bien que male de suivre les court mais quant la prof d’histoire entra dans le lieux, j’eu comme un léger vertige et pensa : « la je ne vais pas survivre, j’ai déjà male au crane rien qu’en la voyant, j’abandonne » et effectivement j’ai passais au plus cinq minute concentré tendis que le reste du temps entre rêverie, et sieste, oui, j’avais bien assez entendu de mes ancêtre avec ma mère pour réentendre les même propos aujourd’hui.
       A la fin du court, j’entra à la maison pour me préparé à allais chez le duc mon oncle, cela fessais bien longtemps que je ne les avait pas vus presque six ans il était partit en voyage et avais pris avec lui ses enfant Artur et Joséphine avec qui je m’entendait plutôt bien, donc j’était impatiente de les revoir même si en seraient sans aucun doute coincé sur une table à se regarder bouche bée comme tous les diné.


      Je partis avec ma mère dans le carrosse, en arrivent un grand manoir nous attendais, je regarder par la fenêtre pour finir par voir l’entré ou attendais trois personnes, je reconnu immédiatement mon oncle mais les deux autres aucune idée, pourtant ils me semble étrangement familier……hum,
       moi: « Attendez mais cela est impossible…mère, es vraiment… ? »
       Ma mère ou devrai-je dire la rêne ne me laissa même pas finir ma phrase, comme si elle avait lus dans mes pensé elle sourie et me rependit : « oui, se sent bien tes cousins »
       liliana sur un air très surpris : « ils en changer !!!!! »
       La reine Sindi sourie: « oui, tous comme toi, n’oublie pas sa fais maintenant plusieurs années que vous ne vous étiez pas vus, si je me souviens bien depuis leur départ, donc je te prierais de resté polie»
       J’ignora complètement la dernière remarque de ma mère qui étais trop souvent répété à mon gout et songea: « c’est vrais, ils m’en terriblement manquer » ensuite je me mit à penser a nos souvenir de jeunesse, un sourire m’échappa, et je me dit au fond de moi même : « oui, en se temps la en étais inséparable, les meilleurs amis, enfaite c’étais mes seuls amis, j’espère qu’ils le restèrent, et qu’en va au temps s’amusé qu’avent »
       On arriva enfin et quelqu'un venus ouvrir la porte, la reine fus la première à descendre suivi par sa filles (moi Liliana), l’oncle s’approcha alors suivi par ses deux enfants. Tous les cinq affiché des sourire radieux, le silence régner jusqu'à se que Sindi pris enfin la parole.
       La reine : « cela fessais fort longtemps mon chaire frères »
       L’oncle : « oui, votre majesté, je suis combler que vous aillais accepter mon invitation »
       La reine : « moi de même, heureuse de vous revoir…mais dite moi vos enfants en bien grandi »
       L’oncle souri de plus belle : « oui, cela est vrais, mais la princesse aussi »
       La reine : « oui, c’est incroyable comme le temps passe vite, nous prenons des rides mon chère, Liliana approche toi»
       moi : « oui, mère (je n’aime pas cette robe, j’étouffe dedans, aller voyant le bon coté des choses en moins je vais pouvoir les revoir)»
       L’oncle : « Artur, Joséphine »
       Les trois enfants s’approchaient.
       moi : « bonjours mon oncle (allais le cérémoniale habituelle, j’espère qu’après je pourrais les voir normalement) »
       L’oncle : « bonjours mon enfants, je suis ravi de vous revoir »
       moi : « moi de même »
       L’oncle : « vous vous souvenez son doute de mes enfants »
       moi : « bien sûr, bonjours chaire cousin » j’arbora un magnifique sourire en les voyant tous les deux.
       Artur et Joséphine firent de même, et me saluèrent.

    alors comment se passera la journée qui son ses deux nouveaux amies, comment sera le bale de se soir tous sa au prochain chapitre, pendant se temps à plus


  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Octobre 2013 à 23:51

    Super comme toujours!La suite!

    2
    Mardi 29 Octobre 2013 à 22:39

    J'ai hâte de lire la suite! Mais dis-moi, la princesse s'appelle Liliana ou Alexia? (Tu as changé le nom en plein milieu, alors...)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mardi 29 Octobre 2013 à 22:43

    ah, désolé j'ai du oublié de le modifié, le nom de la princesse est Liliana, enfaite tu te souvien du roman dans je t'avais parlais, c'est une partit j'ai enlevé tous se qui avais de plus, ainsi que ma double histoir et je les misses en changent tous les nom.

    ps: le chapitre 3 est posté

    4
    Mardi 29 Octobre 2013 à 23:23

    Ha d'accord ^^ Je suis contente que tu l'aies mise :)

    Je vais le lire tout à l'heure !

    5
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 01:18

    C'était un peu court, c'est dommage :/ J'espère que le prochain chapitre va être beaucoup plus garni *Je suis un ogre affamé de se mettre des péripéties sous la dent !*

    6
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 20:27
    hhhhhhh, tu verra bien ^^
    7
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 22:32

    Grrr.... la frustation ne pas savoir, mais je me suis promis de ne lire qu'un chapitre par jour et je ne flancherais pas ! Le chapitre 3 est pour ce soir :3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :