• chapitre 1

    Chapitre 1: Mon rêve

     

    chapitre 1

     

    « Alerte ! Alerte ! »
    « Ne me dites pas qu’elle s'est encore enfuit, ça doit être l'énième fois. »
    « Hélas, je m’excuse votre majesté. »
    « Ce n’est rien, Vite ! Déployez la garde ! Retrouvez-là et ramenez-là moi ! »
    « Oui, majesté ! »


    Après ses mots le garde accourut alors que la reine resta au beau milieu de la pièce.

    « Mais que vais-je bien pouvoir faire d’elle ? Un jour elle me tuera » dit-elle après un soupir.


    Loin de l’agitation du palais. Un jeune homme d’environs 16 ans trottinait sur la route en rêvassant.

     « Il doive être en pleine recherche, heureusement pour moi il ne me retrouveront  jamais ! N’est-ce pas Didi ? » S'exprima-t-il en s’adressant à son chien

    Ce jeune homme avait des yeux bleu claire et les cheveux blonds. Il portait une casquette, un peu maigre aurait-on pensé,  des habits un tant soit peu usagés et raccommodés. En faite comme presque tous les villageois, mais ce qui était étonnent, c’est que personne ne savait d’où il venait. Un jour, il était apparu comme par magie, il avait visité toute la ville, et depuis quelque fois il revient.

     «Didi, tu sais que j’ai horreur de ce genre de cérémonie. Heureusement que j’ai pu sortir, je sentais que j’allais exploser. J'imagine déjà la tête de mère, elle va me faire un sermon magistral, mais franchement j’en ai rien à faire … Didi.»

    Il s’accroupit au niveau de son petit compagnon qui le lécha et aboya comme pour le soutenir. Alors ce dernier la serra très fort dans ses bras. Oui c’était sa seule amie, sa seule confidente, la seule à savoir son secret, et surtout la seule et unique personne qui semble le comprendre.


     Le jeune homme passa toute la soirée dans le village. Non, il ne voulait point rentrer chez lui mais cela il le savait. C'était impossible, mais c’était tellement bien ! Ce village, le bruit, l’agitation, les rires, les enfants qui courent, tout ça le changeaient tellement. Il adorait cette ambiance, ce récital de voix,  le marché flamboyant où tout le monde hurlait pour attirer la foule, où les bouquets de fleurs sauvages n’étaient pas encore coupés ou changés. Cette odeur qui émanait des friandises simples qui se vendaient ici et là, tant de choses qu’il n’avait encore jamais vu, jamais essayé, jamais goutté, oui, ça l’émerveillé.


        Après sa longue journée, l’adolescent marcha un peu jusqu'à arriver près du château. Un soupire sortit de sa bouche, il partit dans les buissons sans se faire voir. De là-il en sortit un sac, dedans il y avait une robe, ainsi que ses souliers ! Quand il enleva sa casquette, de longs cheveux firent alors leurs apparitions. Oui vous l’aurez deviné, ce jeune homme n’était autre qu’une jeune fille et pas n’importe laquelle, c’était la princesse de cette contré. Après s’être changée, elle mit ses vieux vêtements usagés dans son sac.

    «Franchement, je préfère mes vieux vêtements de garçon. Aller viens Didi ! L’heure est venu de recevoir le châtiment »


       Le chien aboya  de mécontentement et mis ses pattes sur ses oreilles. Sa maîtresse lui sourit.

    «Tu n’en fais pas trop là, en plus ce n’est rien par rapport à demain soir, et puis ce n'est pas toi qui va assister aux cours à ma place. » dit-elle en ricanant. Elle sortit du buisson, pris son chien dans ses bras et s’avança vers les gardes. Dès qu'ils la virent arriver, ils se mirent aux gardes à vous ce qui la fit soupirer. Elle s'approcha d'eux et avec un beau sourire leur expliqua:


    « Stivène, Close, je vous ai répété mille fois de me traiter normalement, on se connait depuis ma naissance, vous pourriez essayer….»


    « Oui, princesse ! » répondirent-ils sans aucun trais sur le visage.


       Cette réaction la fit soupirer une deuxième fois, même si c’est ainsi à chaque reprise. Elle espère toujours trouver quelqu'un qui la traitera telle qu’elle est, et non comme le titre qu’elle occupe. Qu'on lui dise leurs avis sans peur de la vexait, qu’on se fâche contre elle et qu’on le lui montre, elle en avait assez de ses mines fixes, de ses faux sourires comme ce qu’elle est obligée de montrer chaque jour. Elle regarda les deux gardes d’entré, mais cette fois son visage resta fixe, aucune émotion ne se dessina sur ses lèvres. Et sans rien ajouter de plus, elle entra dans le château, Liliana aperçu quelqu'un qui accouru vers elle, c’était Gorge, l’un des employés du château :

    « Mademoiselle ! Vous êtes enfin de retour, votre mère vous demande en urgence dans la salle du trône »


    La princesse : « J’y cours »


    Elle partit se changer et alla vers sa mère en sachent ce qui l’attendait. Avant de franchir la porte, elle prit une longue respiration, cette épisode, elle le vivait sans arrêt, c’était devenu un quotidien, il faut bien avouer qu’elle n’était pas comme toutes les princesses. Elle se décida enfin à rentrer

    .
    La princesse : « Mère, je suis là, m’avez-vous appelé ? » demanda-elle avec un visage d’enfant innocent qui n’avait en aucun cas quelque chose à se reprocher.
    Sa mère avec un air désespéré, énervé et mécontent : « Combien de fois devrai-je te le répéter Alexia, tu es une princesse, la future reine de ce peuple, pendant des générations ... »
    Lila pensa : « Et voilà c’est repartit pour un voyage dans le temps … »

    La reine : « Nous descendant d’une grande lignée, nos ancêtres en étais les rois et reines de ce peuple. Et …»


       Voilà tous ce que Liliana entendit, rien, en lui avait souvent récité le même dialogue épuisant qu’elle avait maintenant appris par cœur. Tu ne dois pas rester ainsi, tu es une princesse, tes ancêtres sont notre fierté, tu les déçois…

     
       Après une bonne heure de supplice pour les oreilles, je fus envoyé comme à mon habitude dans ma chambre, puni, mais je n'en avais rien à faire. Je comptais bel et bien me faire la belle, je m’assis devant ma fenêtre, pris mon chien dans mes bras et commença à lui parler :

    «Didi, tu sais, je ne veux pas être une princesse et encore moins une noble, j’en ai marre de cette vie. Tous ce que je veux c’est être comme toute les autres, à la fin c’est vraiment énervent. Je voudrais me faire des amis, courir, rêver, ne pas avoir à fuir la maison, manger tous ce que je veux» En dissent sa j’éclatai de rire « Ce n’est pas que je n'aime pas les plats du chef, s'il entend ça il va m’en vouloir toute ma vie. Mais vraiment des fois je voudrai seulement des plats simple, et pouvoir les dégustés avec quelqu’un, voir ma mère plus souvent, qu’elle arrête de me remplir les oreilles avec ses ancêtres, je n’ai rien avoir avec eux. »

    Didi me lécha la main ce qui me fis sourire « Oui, mon plus grand rêve, c'est d'être comme toutes les filles, ne pas avoir à porter ses robes que je déteste, parler normalement, n’avoir aucun cours de maintien ou autre, et surtout ne pas avoir à assister à ses réceptions aussi  pourri les unes que les autres. Dire que demain je devrai parler avec ses aristocrates qui me font bailler, et en plus je devrai leur sourire, et rire à leur blague stupide, oh, c’est trop chiant, (je pris une mine triste) Parfois, je me demande si ça ne serai pas bien de m’enfuir, de ne plus revoir cette maison. »

    Le petit chien commença à sauter dans tous les sens: « C’est dommage, mais c’est impossible… Allez, Didi ! On n'est pas si mal comme ça, en plus avec mon déguisement je peux passer incognito, je te promets après-demain dès que je me réveille. On repart immédiatement en ville pour oublier la soirée, ça te va ? »

    Didi aboya comme pour dire oui, et il sauta dans les bras de sa maîtresse qui alla se coucher, en attendant la journée de demain où elle sera obligée de jouer les filles modèle et de rester enfermée toute la journée en compagnie d’abrutis qui ne pensent cas une chose: la couronne. Et ne savent même pas qui elle est réellement comme personne d’ailleurs, personne ne sais qui elle est.

     

    Alors comment trouvez-vous mon premier chapitre ? A votre avis qu'est-ce qui va se passer ? Quelle est cette cérémonie si ennuyeuse dont je parle ? Mystère et boule de gomme vous en serez plus au prochain chapitre ! 

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 19:15

    Encore une fois c'est super, très réaliste! Mais un moment le narateur change tu passes d"elle à je.Est-ce que c'est fait exprès?

    J'ai hate de lire la suite!

    2
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 19:17

    désolé de ne pas être venus lire plus vite je mangeais!

    3
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 19:17

    moi je pense que cest pour rencontrer son futur mari ou un truc du genre et que la bas elle va rencontrer un mec de son age qui lui parlera normalenment sans aucune retenu enfin cest ce que je pense en tou ca cest trop bien jai hate quil y est la suite

    4
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 19:22

    merci à vous deux

    madamoiselleliz: se n'est rien, et oui je l'ai fais éxprêt, parceque dans la prévenus j'ai dit que liliana c'est moi^^

    kamilou: je dirrais rien à part que la suite et pour demain ^^

    5
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 19:24

    pff sans coeur 

    6
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 19:24

    J'imagine que ça ne sert à rien de faire des suppositions, car je pense que tu me laisseras dans le noir complet, mais je pense que c'est pour parler de son couronnement... ou pas? En tout cas, ta fic est super bonne (d'après ce que j'ai pu lire...) je compte sur toi pour me prévenir de la sortie du chapitre suivant ^^

    P.S. : Désolée, tu dois être débordée avec toutes tes fics et moi qui ne t'aide pas avec LE REVERS DE MA VIE... :(

    7
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 19:36

    non, au contraire j'adore écrire et tu m'aide, la preuve en à fais le même nombre de boulot, toi deux chapitre et moi j'ai entammé mon deuxième^^, et n'ublie pas toi aussi ta des fics que j'adorent et j'attent avec impatience la suite

    8
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 19:36

    compte sur moi je te préviendrais ^^

    9
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 19:48

    D'accord, merci ^^

    10
    Mercredi 1er Octobre 2014 à 01:18

    Salut ! Comme je l'ai dit sur la présentation de cette fiction, c'est tout bonnement excellent ! Par contre, j'ai remarqué une petite erreur (sûrement d'inattention). En fait, tu changes le nom de la princesse à un moment. Ça va comme ça :

    Liliana -> Alexia -> Lila -> Liliana

    Voici l'extrait dont je te parle :

    Sa mère avec un air désespéré, énervé et mécontent : « Combien de fois devrai-je te le répéter Alexia, tu es une princesse, la future reine de ce peuple, pendant des générations ... »
    Lila pensa : « Et voilà c’est repartit pour un voyage dans le temps … »

    La reine : « Nous descendant d’une grande lignée, nos ancêtres en étais les rois et reines de ce peuple. Et …»


       Voilà tous ce que Liliana entendit,

    11
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 20:22

    merci sa me fais très plaisir 

    ahhh oui, en faite Alexia étais le nom que j'avais décidé de lui faire porté au départ, mais j'ai fini par change d'avie 

    lila est le nom que j'utilise dans pressque toute mes fic

    et liliana est le nom originale de la fic 

    je me suis un peut paumé, je croyais pourtant les avoir corigé bon je le fais tous de suite, merci pour le com's ^^

    12
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 22:32

    De rien ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :